Arnaud Mevel Kinésithérapeute logo

Honoraires et informations pratiques

Sommaire

Vous trouverez ci-dessous le détail de mes honoraires de consultation. Veuillez noter que je ne serai plus conventionné à partir du 1er février 2024, afin de pouvoir vous offrir une meilleure qualité de soins en tant que kinésithérapeute spécialisé. En contrepartie, vous bénéficiez de certaines garanties :

  • Des séances strictement individuelles.
  • L’établissement d’un bilan détaillé en première consultation pour mieux vous connaître, ainsi que d’un rapport d’évolution.
  • Des traitements à haute valeur pédagogique, afin de vous rendre autonome le plus rapidement possible et ainsi limiter les séances et frais inutiles via un système de contrôles ponctuels.
  • Une communication transparente et coordonnée avec vous et votre médecin via la transmission directe de rapports détaillés.
  • L’assurance d’une étude attentive de votre dossier médical (parcours, imagerie, raisonnement clinique) par mes soins et en-dehors du temps de consultation.
  • Un réseau de référence si des examens complémentaires sont nécessaires pour vous ou votre enfant.
  • La possibilité de rendez-vous en urgence et l’accès à différentes permanences de soins (bronchiolite, entorses, déchirures, …), y compris de garde.
  • L’accès facilité à un kinésithérapeute spécialisé, fort d’un parcours de 6 années d’études universitaires (360 ECTS) et d’un effort de formation continue permanent (30 ECTS par an).

Tout cela n’aurait pas été possible en acceptant la controversée convention M24 avec l’INAMI, qui limiterait mes honoraires nets à environ 11€ par consultation.

Honoraires et remboursement

Tableau du cabinet "All Body Care" de Corbais

Tableau du cabinet "KinéChastre" de Blanmont

Pense-bête pour votre première consultation

Veuillez vous rendre à votre première consultation muni·e de votre carte d’identité, de votre prescription médicale (si applicable) ainsi que des éventuels documents médicaux pertinents (codes d’accès imagerie, dossier médical, rapport d’hospitalisation, etc.). Je vous encourage également à noter vos questions éventuelles à l’avance, bien qu’il sera toujours l’occasion de les poser plus tard. Finalement, n’oubliez pas de prévoir un moyen de paiement (voir FAQ ci-dessous).

Questions fréquemment posées

  • Au cabinet de Corbais : paiement par carte, Payconiq/QR code ou espèces après chaque séance.
  • Au cabinet de Chastre : uniquement liquide ou Payconiq/QR code.
  • En piscine : paiement sur facture, une fois par mois.
  • A domicile : paiement à chaque séance par Payconiq/QR code ou en espèces pour les visites ponctuelles, et sur facture (mensuelle) pour les visites hebdomadaires.

L’attestation de soins donnés (ASD), donnant droit au remboursement, vous sera remise soit à la fin du traitement, soit mensuellement pour les traitements au long cours. Si vous désirez obtenir un remboursement plus régulier, je peux également vous la transmettre après chaque séance – c’est d’ailleurs une obligation légale. Cependant, chaque ASD devra être transmise à votre mutuelle ou assurance par vos soins.

Si vous bénéficiez d’une assurance ambulatoire ou si votre affection résulte d’un accident de travail ou scolaire, veuillez m’en faire part avant de démarrer le traitement. Cela me permettra de préparer les pièces justificatives pour assurer votre remboursement.

Non, je suis déconventionné depuis le 1er février 2024. Je vous invite à lire en haut de page les motivations derrière ce choix et pourquoi vous en bénéficierez aussi en tant que patient·e à de nombreux égards.

Les principaux bénéfices pour le patient sont décrits en haut de cette page. Pour résumer, les avantages sont :

  • Des séances strictement individuelles
  • La rigueur du bilan initial
  • L’apprentissage que vous tirerez des séances, qui vous rendront rapidement autonomes
  • La communication avec votre médecin et la gestion de votre dossier
  • L’assurance d’être suivi par un kinésithérapeute spécialisé et continuellement formé

Attention, ces garanties n’engagent que moi et reflètent ma philosophie propre de travail. Elles ne présagent en rien de la qualité des traitements apportés par d’autres kinésithérapeutes, conventionnés ou non.

Vous recevrez 25% de remboursement en moins de la part de votre mutuelle. Cependant, différents mécanismes sont mis en place pour réduire cet impact, qui dépendent de votre situation :

  • Le statut BIM (Bénéficiaire de l’Intervention Majorée), qui oblige mes honoraires à s’aligner sur la convention M24. Dans ce cas, mon statut déconventionné ne s’applique pas pour vous ;
  • L’assurance ambulatoire, qui couvre dans la plupart des cas 70 à 80% des honoraires non remboursés par la mutuelle ;
  • Le maximum à facturer (MàF), qui vous permet d’être remboursé·e à 100% une fois qu’un plafond annuel de frais de santé est atteint par l’ensemble de votre ménage. Celui-ci dépend de vos revenus et est compris entre 250€ et 2027€. Ce plafond est de 506€/an pour un revenu médian.
  • Chez les enfants, certaines mutuelles et assurances offrent un remboursement particulier.
  • En outre, nous pouvons toujours adapter ensemble le plan des séances pour limiter le nombre de visites au maximum, pour autant que vous soyez prêt·e à investir du temps à domicile.

Le montant du remboursement auquel vous pouvez prétendre dépend de plusieurs facteurs : mutuelle, assurance, âge (mineur ou adulte), accident professionnel ou scolaire, etc. En tant que professionnel de santé, il m’est légalement interdit de mentionner les montants de ces remboursements sur un site internet. Je vous propose donc les options suivantes :

  • Consultez la page concernée sur le site de l’INAMI si c’est la mutuelle qui vous prend en charge ;
  • Contactez votre assurance hospitalière ou ambulatoire si l’une ou l’autre vous prend en charge ;
  • Contactez votre employeur ou établissement scolaire s’il s’agit d’un accident de travail ou scolaire ;
  • Appelez-moi (0471 43 24 09) ou écrivez-moi (contact@kinemevel.be) afin de calculer ensemble ce montant.

Si vous rencontrez des difficultés financières pour le paiement de vos soins de santé, n’hésitez pas à m’en parler (avant le début des séances). Nous pourrons certainement trouver une solution satisfaisante ensemble afin de démarrer votre traitement au plus vite et dans les meilleures conditions.

Si vous rencontrez un problème administratif (mutuelle, assurance, hôpital, …) pendant ou après votre traitement chez moi ayant lien avec vos séances de kinésithérapie, veuillez m’écrire à admin@kinemevel.be et j’y accorderai toute l’attention nécessaire pour vous aider à régulariser la situation. Il est extrêmement rare qu’une solution satisfaisante ne soit pas atteinte après clarification ou correction.

Non. Un système au tiers payant représente pour les kinésithérapeutes un temps de travail administratif important, ce qui impacte la qualité de mes prises en charge. A l’inverse des médecins, pour qui le tiers payant est entièrement informatisé, ce n’est pas encore le cas pour les kinésithérapeutes.

Le tiers payant implique de vous facturer le ticket modérateur, ensuite d’envoyer une facture pour le reste à payer à votre mutuelle par voie postale. Finalement, s’il n’y a pas d’erreur de nomenclature, le kinésithérapeute est payé dans les deux mois à partir du mois suivant la facturation. Dès lors que cette procédure sera simplifiée (normalement courant 2024), je vous proposerai une facturation au tiers payant, mais ce n’est pas d’actualité.

Si vous rencontrez des difficultés pour avancer le montant total des séances, n’hésitez pas à m’en parler (avant le début des séances). Nous pourrons certainement trouver une solution satisfaisante ensemble afin de démarrer votre traitement au plus vite et dans les meilleures conditions.

en_USEnglish